Dis, c’est quoi le braille?

Faire de la différence, un sujet de tolérance

Quand nous avons lancé La boîte de Charlie, nous avons beaucoup réfléchi sur nos valeurs afin de rédiger notre charte éthique. Les premières à s’imposer naturellement furent : l’ouverture d’esprit et l’inclusion.  Avoir cette capacité à comprendre et à accepter l’autre dans sa différence, qu’elle soit culturelle ou physique.

Alors quand Elisabeth nous a contacté, on a eu un vrai coup de coeur pour son idée : faire des étiquettes en braille pour les mots-clés du tome 1 des aventures de Charlie.

On avait envie aujourd’hui de vous présenter cette retraitée très active et engagée pour un sujet qui lui tient particulièrement à coeur, et à nous aussi !

Il était une fois Elisabeth, une Angevine aux doigts de fées 

 

C’est quoi la journée type d’Elisabeth?
Je me lève le matin de bonne humeur et encore plus quand le soleil pointe son nez! 
Je prends le temps de prendre un petit déjeuner, cela est très important pour moi.
C’est un moment pour s’éveiller tranquillement et voir ce qui est prévu ou pas pour commencer ma journée.
Je fais attention à tout ce qui est autour de moi, j’essaye de faire les choses au mieux, puisque mon problème de vue me demande beaucoup d’attention afin de ne pas tomber ou m’accrocher. 

Vous faisiez quoi il y a 10 ans?
Il y a 10 ans, je travaillais dans une entreprise privée en tant que “comptable, gestionnaire administrative”.
La comptabilité demande de la rigueur, de la fiabilité des données dans les tableaux que vous devez rendre.
J’ai travaillé trente ans dans cette entreprise ou ma conscience professionnelle a toujours était présente.
J’ai réussi également à faire ce travail tout en accompagnant mes deux filles dans leurs études et leur réussite
professionnelle.Et encore maintenant lorsque je peux le faire.

Pourquoi le braille est important pour vous?
Le braille est important pour moi, puisque cela fait quelques années maintenant qu’un médecin m’a annoncé que j’avais une Rétinite Pigmentaire.
Cette maladie est évolutive, vous savez que vous pouvez perdre la vue (ou pas) mais on ne sait pas à quel moment cela peut arriver. 
Il faut donc se lever le matin, et ne pas y penser.
Après avoir obtenu un devis de l’Institut Monteclair d’Angers, j’ai demandé à mon entreprise de faire une formation de braille qui a été acceptée.
J’ai suivi cette formation écriture et lecture en braille durant deux années, tout en travaillant.
Et cette demande était importante pour moi puisque j’avais décidé de faire des livres pour enfants.

Comment on fait pour fabriquer des étiquettes en braille?
Pour fabriquer des étiquettes en braille, il vous faut tout d’abord du matériel : la machine Perkins, des rouleaux et en avant…pour l’écriture

Comment avez-vous entendu parlé de La Boîte de Charlie?
C’est grâce à ma fille Laetitia qui un jour m’a envoyé votre lien. Après avoir vu votre site, j’ai pris la décision de vous écrire et voir si l’on pouvait travailler ensemble .

Si vous deviez être un livre pour enfant ce serait quoi?
J’ai beaucoup d’idées…
Cela pourrait être un livre de cuisine, des petits messages de sagesse, des aventures dans les bois (le lien entre les arbres que personne connait ou très peu..)

“Les yeux sont aveugles. Il faut chercher avec le coeur.” Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince

Un grand merci à Elisabeth de s’être prêtée au jeu de l’interview et surtout un grand merci pour sa collaboration.

A La boîte de Charlie, on est trop fières de permettre un moment d’échange avec son enfant sur le handicap, la différence et la tolérance, lorsqu’en lisant le tome 1, vous l’entendez vous demander “Dis, c’est quoi cette drôle d’étiquette avec les petits points?”

Si vous souhaitez prendre contact avec Elisabeth : ecommon@laposte.net

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *